Programme de la conférence

Session
O6-A: Session Orale Nanophotonique #3
Heure:
Jeudi, 08.07.2021:
8:30 - 10:30

Salle: Salle Santenay Chablis


Ressource externe :
Présentations
8:30 - 9:00

PLASMONIQUE QUANTIQUE AVEC DES DISPOSITIFS OPTOELECTRONIQUES THZ

A. HAKY1, A. VASANELLI1, Y. TODOROV1, D. GACEMI1, K. PANTZAS2, G. BEAUDOIN2, I. SAGNES2, C. SIRTORI1

1Laboratoire de Physique de l’Ecole normale supérieure, ENS, Université PSL, CNRS, Sorbonne Université, Université de Paris, 75005 Paris, France; 2Université Paris-Saclay, CNRS, Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies - C2N, 91120, Palaiseau, France

Le lien entre électrons isolés et modes collectifs dans des semiconducteurs fortement dopés est étudié expérimentalement et théoriquement à l’aide d’émetteurs et détecteurs THz à base de plasmons.



9:00 - 9:15

ELECTROSTATIC CONTROL OF HOT ELECTRON TEMPERATURE IN PLASMONIC NANOWIRE SYSTEM

D. k. SHARMA1, A. AGREDA1,2, A. BOUHELIER1

1ICB laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne, CNRS UMR 6303, Université de Bourgogne Franche-Comté, 21078 Dijon, France; 2LP2N, Institut d’Optique Graduate School, CNRS, Univ. Bordeaux, 33400 Talence, France

We discuss a complete picture of hot electron distribution in Au nanowire system characterized by delocalized nonlinear photoluminescence. We further emphasize on electrostatic modulations of hot electron temperature at controlled locations along the nanowire.



9:15 - 9:30

LONG RANGE ENERGY TRANSFER IN SELF-ASSEMBLED STACKS OF SEMI-CONDUCTOR NANOPLATELETS

J. LIU1, L. GUILLEMENEY2, B. ABECASSIS2, L. COOLEN1

1Sorbonne Université, CNRS, Institut de NanoSciences de Paris (INSP), France; 2Laboratoire de Chimie de l'Ecole Normale Supérieure de Lyon, ENS Lyon, CNRS, France

To study FRET-mediated photo-physics in self-assembled CdSe nanoplatelets, we imaged their energy migration by micro-photoluminescence and found an energy transfer over 500-nm, from which a homo-FRET rate of (1.8ps)-1 is estimated by a diffusion model.



9:30 - 9:45

P OLARIZED B RILLOUIN SPECTROSCOP Y IN OPTOPHONONIC MICR OPILLARS AT 18 GH Z

A. RODRIGUEZ, E. CARDOZO DE OLIVEIRA, P. PRIYA, T. RABIER, A. HAROURI, I. SAGNES, L. LE GRATIET, M. MORASSI, A. LEMAITRE, L. LANCO, P. SENELLART, M. ESMANN, D. LANZILLOTTI-KIMURA

C2N, France

We measured the Brillouin spectrum on an elliptical optophononic micropillar resonator based on AlAs/GaAs superlattices designed to confine light and sound simultaneously. The ellipticity has associated two polarized modes used to discriminate the reflected laser and the Brillouin signal.



9:45 - 10:00

COHÉRENCE SPATIALE DE L’ÉMISSION DE LUMIÈRE PAR UN ENSEMBLE THERMALISÉ D’ÉMETTEURS COUPLÉ À DES ONDES DE SURFACE

E. BAILLY, J.-P. HUGONIN, B. VEST, J.-J. GREFFET

Laboratoire Charles Fabry, France

Dans cet article, nous expliquons l’origine de la cohérence spatiale de la lumière émise par un ensemble de molécules de colorant déposé sur une surface métallique. Nous évaluons numériquement la fonction de corrélation du champ émis en calculant l'absorption de lumière par la structure. Nos résultats soulignent le rôle clé des plasmons de surface.



10:00 - 10:15

DE LA CROISSANCE DE NANOPARTICULES D'OR À LEUR INTÉGRATION DANS DES VERRES HYBRIDES PLASMONIQUES.

S. PAROLA, D. CHATEAU, C. VAILLANT, A. CARONE, F. LEROUGE, F. CHAPUT, A. DESERT

ENs Lyon, France

L'intégration de particules métalliques dans des verres hybrides reste un challenge. Il est nécessaire de contrôler la taille et forme des nanoobjets. Nous proposons un procédé permettant un controle de la synthèse des nanoparticules en milieu très concentré, leur fonctionnalisation, l'introduction dans des verres hybrides.



10:15 - 10:30

PYGDM - UNE BOITE A OUTILS PYTHON, LIBRE D’ACCES, POUR DES SIMULATIONS ELECTRODYNAMIQUES EN NANO-OPTIQUE

C. MAJOREL1, P. R. WIECHA2, A. ARBOUET1, C. BONAFOS1, J.-M. POUMIROL1, G. COLAS DES FRANCS3, C. GIRARD1

1CEMES-CNRS, Université de Toulouse, CNRS, UPS, 31055 Toulouse, France; 2LAAS-CNRS Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes, 31031 Toulouse, France; 3ICB, UMR 6303 CNRS - Université Bourgogne-Franche Comté, Dijon, France

On présente le logiciel pyGDM qui permet de simuler l’interaction d’une nanostructure
unique avec une source lumineuse quelconque. Puis nous calculons les propriétés optiques
de cet objet telles que le champ proche, rayonnement, spectres d’extinction, diffusion, absorption
mais aussi la spectroscopie EELS, la cathodoluminescence, ...