Programme de la conférence

Vue d’ensemble et détails des sessions pour cette conférence. Veuillez sélectionner une date ou un lieu afin d’afficher uniquement les sessions correspondant à cette date ou à ce lieu. Cliquez sur une des sessions pour obtenir des détails sur celle-ci (avec résumés et téléchargement si disponibles).

 
 
Vue d’ensemble des sessions
Session
O3-B: Session Orale JNOG #3 - Nouveaux matériaux, dispositifs et systèmes
Heure:
Mardi, 06.07.2021:
14:00 - 16:00

Salle: Amphithéâtre Romanée-Conti

Afficher l’aide pour « Augmenter ou réduire la taille du texte du résumé »
Présentations
14:00 - 14:30

IMPRESSION 3D DE VERRES DE CHALOGÉNURES : UNE NOUVELLE MÉTHODE DE FABRICATION DE FIBRES OPTIQUES ET DE COMPOSANTS OPTIQUES POUR LE MOYEN INFRAROUGE

J. TROLES1, J. CARCREFF1, F. CHEVIRE1, R. LEBULLENGER1, R. CHAHAL2, J.-L. ADAM1, L. BRILLAND2, D. LE COQ1, G. RENVERSEZ3

1ISCR, Université de Rennes 1, Rennes, France; 2SelenOptics, Rennes, France; 3CNRS, Centrale Marseille, Institut Fresnel, Aix marseille University, Marseille, France

Différents objets en verres de chalcogénures ont pu être réalisés par une méthode spécifique d'impression 3D par filamentation. Notamment une préforme de fibrage a pu être étirée et a permis de réaliser la première fibre microstructurée à creux à partir d'une impression 3D de verres .



14:30 - 14:45

VERRES NON LINEAIRES, FIBRES OPTIQUES, SUPERCONTINUUM INFRAROUGE ET APPLICATIONS

R. BIZOT, M. EVRARD, A. MALDONADO, A. LEMIERE, C. STRUTYNSKI, B. KIBLER, F. DESEVEDAVY, J.-C. JULES, C.-H. BRACHAIS, G. GADRET, P. MATHEY, F. SMEKTALA

Université de Bourgogne, France

La fabrication de fibres optiques non linéaires et la génération de supercontinuum infrarouge sont décrits. Les fibres en verres de tellurites couvrent la bande de 1 à 5 µm, tandis que des fibres de chalcogénures couvrent l'ensemble de la bande des empreintes moléculaires de 2 à 18 µm. Des applications en spectroscopie infrarouge sont présentées.



14:45 - 15:00

FABRICATION ADDITIVE DE VERRE A BASE DE SILICE DE QUALITE OPTIQUE AVEC UNE RESOLUTION DE 70 NM

G. BREVALLE, H. EL HAMZAOUI, A. KUDLINSKI, R. BERNARD, C. KINOWSKI, Y. QUIQUEMPOIS, M. DOUAY

Univ. Lille, CNRS, UMR 8523 - Physique des Lasers Atomes et Molécules (PhLAM), F-59000 Lille, France.

Nous présentons l’impression 3D de verre à base de silice par polymérisation à deux photons, à partir d’une résine hybride polymère – silice (voie sol-gel). Notre procédé novateur nous permet de réaliser des objets micrométriques en silice et/ou silice dopée, sur substrat classique et fibre optique, avec une résolution inférieure à 70 nm.



15:00 - 15:15

GUIDES D'ONDE NON RECIPROQUES A BASE D'EFFETS MAGNETO PLASMONIQUES

S. ABADIAN1, G. MAGNO1,2, V. YAM1, B. DAGENS1

1Université Paris-Saclay, CNRS, Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies, 91120, Palaiseau, France; 2Politecnico di Bari, Dipartimento di Elettrotecnica ed Elettronica, 70125, Bari, Italy

Nous proposons théoriquement et numériquement un nouvel isolateur intégré, basé sur l'effet magnéto-biplasmonique qui rend asymétrique le mode plasmonique généré dans un guide à fente magnéto-optique (MO). Des valeurs élevées d'isolation sont obtenues sur une large bande spectrale, y compris avec un matériau MO de faible gyrotropie



15:15 - 15:30

ONDES CONIQUES ET HELICOÏDALES DANS LES FIBRES OPTIQUES MULTIMODES

P. BÉJOT, B. KIBLER

Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne UMR6303 CNRS-UBFC, 21000 Dijon, France

Nous montrerons, à partir d’arguments physiques simples, que les supercontinua générés dans les guides multimodes se structurent naturellement pour former des paquets d’ondes spatio-temporels invariants. Nous montrerons deux exemples distincts : la génération d’ondes coniques et la génération d’ondes hélicoïdales.



15:30 - 15:45

DÉTERMINATION DU CONTENU MODAL D'UNE FIBRE OPTIQUE PAR IMAGERIE SPECTRALE SANS UTILISATION D'UNE TRANSFORMÉE DE FOURIER

A. CHEDID, Y. QUIQUEMPOIS, E. RAVN ANDRESEN, L. BIGOT

Univ. Lille, UMR 8523 - PhLAM - Physique des Lasers, Atomes et Molécules, F-59000 Lille, France

Nous présentons ici une nouvelle technique d'imagerie S2 qui n'utilise pas de Transformée de Fourier Discrète (TFD) pour caractériser le contenu modal dans une fibre optique. Cette méthode est plus résistante à la fluctuation de la longueur d'onde de la source laser que des méthodes standard.



15:45 - 16:00

ETUDE DES MECANISMES DE DIFFUSION DE LA LUMIERE DANS LES FIBRES OPTIQUES LEGEREMENT MULTIMODES

M. BSAIBES1, Y. QUIQUEMPOIS1, S. PLUS1, A. MASSELOT1, G. LABROILLE2, M. BIGOT3, J.-B. TRINEL3, P. SILLARD3, L. BIGOT1

1Univ. Lille, CNRS, UMR 8523 - PhLAM - Physique des Lasers, Atomes et Molécules, F-59000 Lille, France; 2Cailabs, 38 Boulevard Albert 1er, 35200 Rennes, France; 3Prysmian Group, Parc des Industries Artois Flandres, 644 boulevard Est, Billy Berclau, 62092 Haisnes Cedex, France

Les deux principaux mécanismes de diffusion de la lumière (Rayleigh et extra-pertes SALS) de chaque mode sont quantifiés dans le cas d’une fibre optique légèrement multimode supportant 6 groupes de modes. Ceci est rendu possible par l’analyse de la distribution angulaire de la diffusion de la lumière pour les différents modes.



 
Mentions légales · Coordonnées:
Déclaration de confidentialité · Conférence: OPTIQUE Dijon 2021
Conference Software - ConfTool Pro 2.6.142+TC
© 2001–2022 by Dr. H. Weinreich, Hamburg, Germany